L’église Notre Dame

église LA BRETONNIERE (Copie)Avec son retable à trois clochetons octogonaux de la fin du XIXème siècle, ce type de maitre autel est un rare témoin de ce qui se faisait avec la réforme d’un concile affectant toutes les églises du canton. Dans le chœur, on peut voir le vitrail de l’Assompion, la Vierge vêtue de blanc est portée au ciel par des angelots. Les autres vitraux sont dédiés à St Joseph (SJ) et Marie (MA).

L’ancien treuil de la vanne des marais

Treuil LA BRETONNIERE (2) (Copie) Treuil LA BRETONNIERE (1) (Copie)

On peut encore voir l’ancien treuil qui servait à manœuvrer la vanne de l’écluse de La Claye. Installé en 1852, lors de la réalisation de la digue de La Claye, il date de l’époque Vauban.

La chapelle Saint Hilaire de La Claye

église LA CLAYE (Copie)Située tout près du manoir, il s’agissait autrefois de la chapelle de ce dernier. Son existence est mentionnée dès le XIIIème siècle. L’église est constituée d’une nef rectangulaire unique qui est surmontée d’un clocher en tour carré. Sa charpente en bois aurait été construite par des marins puisqu’il y a plusieurs années, il y avait un port qui permettait d’embarquer les céréales. Le portail de la façade ouest est composé de montants à bossage horizontaux et verticaux, formant des pilastres toscans, surmonté de chapiteaux à gouttes. L’architrave est formée d’un bandeau à caissons. Le maître-autel est composé de deux colonnes en bois peintes en faux marbre. Au milieu se trouve le tableau Saint-Hilaire, patron de l’église. Au fond, on trouve l’ancien mécanisme de l’horloge de l’église qui date du XVIIIème siècle, tout comme le maitre-autel. La Vierge à l’Enfant, elle, date du XVIIème siècle. Le bénitier date du moyen-âge.

Localisation

Partager cette page sur :